Bonjour,

Pour ce premier article, je souhaite développer comment stocker d’une manière plus sécurisée votre mot de passe dans un script Powershell.

Dans mon cas j’avais besoin de me connecter sur Msol-user pour de l’administration office 365, de manière automatique. Et ainsi éviter ça :

Cette commande permet d’ouvrir une fenêtre d’authentification.

Le caractère d’échappement en Powershell est la backquote (`). Ci-dessous, elle permet de revenir à la ligne pour des raisons de lisibilité.

Nous allons ouvrir une fenêtre Powershell pour chiffrer notre mot de passe :

Dans ISE, j’aime bien commencer par un CLEAR pour nettoyer la sortie.

$Key = Une chaîne aléatoire pour chiffrer le mot de passe. Je conseille de changer les nombres par d’autres aléatoires.

Il faut conserver le résultat de $secret. Pour chiffrer ce mot de passe, Powershell a utilisé la clé de chiffrement $key, qu’il faudra également mettre de coté.

Ensuite nous pouvons utiliser les informations comme ceci :

Dans le paramètre « -string »  de Convertto-SecureString, renseigner le résultat généré dans la première commande.

Doc Microsoft pour connexion à Exchange

Attention : Une personne mal-attentionnée pourra récupérer le mot de passe assez facilement.

Pour l’objet $credentials précédemment créé :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.